The outsider albert camus essay

L’asile de vieillards est à Marengo, à quatre-vingts kilomètres d’Alger. Je prendrai l’autobus à deux heures et j’arriverai dans l’après-midi. Ainsi, je pourrai veiller et je rentrerai demain soir. J’ai demandé deux jours de congé à mon patron et il ne pouvait pas me les refuser avec une excuse pareille. Mais il n’avait pas l’air content. Je lui ai même dit : « Ce n’est pas de ma faute. » Il n’a pas répondu. J’ai pensé alors que je n’aurais pas dû lui dire cela. En somme, je n’avais pas à m’excuser. C’était plutôt à lui de me présenter ses condoléances. Mais il le fera sans doute après-demain, quand il me verra en deuil. Pour le moment, c’est un peu comme si maman n’était pas morte. Après l’enterrement, au contraire, ce sera une affaire classée et tout aura revêtu une allure plus officielle.

Albert Camus' idea of morality in 'The Stranger' is completely unconventional and this can be seen through the protagonist who is a total embarrassment to the society in which he finds himself. This disparity between what is expected of Meursault and what he displays forms the basis of Albert Camus' philosophy of morality. There is a big question mark on conventional morality which the author finds to be absurd. He seems to be questioning the fabric of societal morality on grounds of motivation; are some of those values upheld merely for con... Read more →

The outsider albert camus essay

the outsider albert camus essay

Media:

the outsider albert camus essaythe outsider albert camus essaythe outsider albert camus essaythe outsider albert camus essay